SOLIDAIRE

Le Grand Trail des Templiers a été créée en 1995 dans un but humanitaire pour soutenir financièrement un orphelinat du Tchad.

L’idée d’organiser un trail remontait à 1990, année où les journalistes de VO2 découvrent le Trail aux Etats Unis lors du Leadville Trail. Un premier projet avait failli prendre naissance en 1991 avec la création d’une liaison Millau – Mont Aigoual aller et retour. La course devait s’appeler La Salamandre. Mais le projet ne pourra se concrétiser faute de soutien local.

En mars 1995, de retour du Tchad, Odile et Gilles Bertrand, journalistes et créateurs du magazine VO2,  décident de se lancer dans cette aventure. Le projet est lancé en avril 1995 et une date est choisie, le dernier dimanche d’octobre.

Mais le format 100 miles comme aux Etats Unis fait peur. Une distance plus abordable de 65 km est ainsi proposée. Soit le tour des cités Templières sur le Larzac par La Couvertoirade, le Viala du Pas de Jaux et Ste Eulalie, un circuit relativement roulant par les belles pistes agricoles du Larzac.

Six mois plus tard, devant la forteresse de Ste Eulalie de Cernon, 500 coureurs assurent le succès de la première édition qui donna naissance au mouvement trail en France. Cette première édition est remportée par Patrick Renard et Corinne Favre.

On peut revivre l’histoire intégrale de cette épreuve en lisant le livre consacré à cette course : La Grande Course des Templiers, la légende du trail

 

ESPRIT SOLIDAIRE
betsaleelL’organisation des Templiers poursuit depuis sa création son action de soutien en faveur de l’Association Betsaleel, qui gère l’orphelinat et le centre de PMI de N’djamena au Tchad. Chaque année, cette ONG est présente sur les Templiers pour présenter leur engagement et assure également la gestion de plusieurs postes de ravitaillement.

Depuis 40 ans, l’association Betsaleel oeuvre au Tchad, pour venir en aide aux orphelins et enfants vulnérables. 2 centres PMI contribuent à la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile et favorisent le développement harmonieux des enfants. Ce centre PMI à N’Djaména apporte un appui aux mères et à leurs bébés atteints de problèmes graves de malnutrition. Plus de 350 consultations hebdomadaires !

 

LE PROJET MORINGA

L’association Betsaleel utilise entre autre, la somme reçue pour le financement de son projet espoir « Moringa ». Il consiste à améliorer la nutrition maternelle et infantile par la gestion durable des ressources naturelles en favorisant les produits de « Moringa Oleifera ».

Le projet Moringa a démarré en février 2008 dans la ferme de Monkara au sud du pays, où plus de 3000 arbres Moringa poussent. Les premières feuilles ont été récoltées et séchées dès 2008. Mis en poudre ce produit apporte un complément nutritif exceptionnel. Ce projet innovateur permet l’agrandissement des structures d’accueil du centre de la capitale, la production de poudre en sachets à la ferme, et l’approvisionnement de ce produit aux centres de santé de la région, cela génèrant des revenus.

Pour en savoir plus :  http://www.betsaleel.ch/

 

LE PROJET SPEED TRUST

SPEED Trust est une association dirigée par quatre bénévoles, enregistrée sous No 589/2003, et reconnue d’utilité publique. L’organisation est maintenant bien connue. Elle a été récompensée par le Rotary Club de Madras qui lui a décerné en 2006 sa plus haute distinction, et est soutenue à titre personnel par le Gouverneur de l’Etat du Tamil Nadu en Inde.

SPEED Trust s’est donné comme mission de redonner confiance et responsabilité aux habitants des bidonvilles, en particuliers les femmes, à travers différents programmes.

Les programmes menés par SPEED Trust sont les suivants :
– Le programme de suivi socio-familial et de parrainage a pour objectif de sortir des familles de la misère extrême, la plupart de ces familles étant des monoparentales (mamans veuves ou abandonnées avec leurs enfants). Ainsi, 105 femmes bénéficient actuellement de l’aide financière qui leur permet d’élever leurs enfants dans de meilleures conditions. Elles s’engagent en contrepartie à envoyer leurs enfants à l’école et à poursuivre leurs efforts pour améliorer leurs conditions de vie. Chaque famille impliquée dans ce programme s’engage aussi à souscrire une assurance santé mise en place par SPEED Trust dans les bidonvilles.
– Le programme éducatif dont la principale activité est d’assurer aux enfants des bidonvilles un soutien scolaire et des activités péri-scolaires, s’adresse aussi depuis peu aux plus jeunes, accueillis dans la crèche afin de les préparer socialement et psychologiquement à leur entrée en école maternelle de langue anglaise.
– L’objectif principal du programme de formation professionnelle est d’accroître le niveau de compétences techniques de femmes et de jeunes déscolarisés à travers différentes formations (couture, l’imprimerie, la conduite de taxi triporteurs, la fabrication de paniers, de chapeaux, de bijoux etc). Chaque année, l’organisation des Templiers achètent des produits fabriqués dans cette coopérative et destinés à récompenser les femmes inscrites à la Templière.
– Les étudiants qui ont achevé leur formation sont invités à participer aux groupes de production et à commercialiser leurs produits par le biais de Varnajalam, la boutique de commerce équitable récemment inaugurée par SPEED Trust.
– Le programme de micro-crédit promeut et soutient l’entreprenariat dans les bidonvilles en offrant la possibilité d’emprunter 1000 à 20000 Roupies afin de démarrer ou développer une activité commerciale ou artisanale rémunératrice et donc d’améliorer leurs conditions d’existence.

LA BELLE DE MILLAU

En 2014, la Belle de Millau est lancée. Il s’agit d’une marche – course allure libre ouverte à tous et longue de 4 km. Elle a été créée au profit de la Ligue Contre le Cancer. Dès la première édition, 1300 personnes se sont mobilisés et ont participé à cet événement disputé le dimanche matin des Templiers.

2000 participants sont attendus pour la seconde édition en 2015.

Pour en savoir plus : cliquez ici