Une équipe d’Afrique du Sud conduite par Nick Bester aux Templiers

IMG_3622Cette année à l’occasion du Grand Trail des Templiers, deux nouveaux teams concourront à rendre plus compétitif le Challenge : France against the World, avec notamment la présence de la République Sud-Africaine et de l’Asie (encore au conditionnel) face aux USA, à l’Europe et aux meilleurs Hexagonaux.

S’il reste à finaliser l’équipe asiatique, qui comprendra des Japonais, des Taïwanais et des Chinois résidant à Hong-Kong, la venue de celle de la RSA ne fait plus aucuns doutes. Et à l’instar de la France, il s’agira également d’une sélection nationale. Séduit par ce projet, Nick Bester, manager du Team Nedbank, (Partenaire des Comrades) a évoqué ce match international auprès de la Fédération Sud-Africaine d’Athlétisme, qui vient de donner son accord, afin que l’élite de la nation « Arc-en-ciel » en matière de trail revête à Millau, la tenue officielle de ce pays. Ainsi, en Aveyron 10 athlètes accompagnés par Nick Bester seront reconnaissables à leur uniforme vert.

Rencontré au Cap en 2007  lors de «  La Course des 2 Océans », ce champion des années 90 reconverti dans le coaching et le management sportif, nous avait accordé une interview publiée dans les colonnes de VO2 mag. Toujours chic, semblant un joueur de cricket s’exprimant avec style dans un anglais « So British », il y avait évoqué son palmarès sportif. Triathlète, spécialiste du Canoë et de l’ultrarunning, il a dû attendre le 30 juin 91, marquant l’abolition de l’Apartheid pour participer à des compétions hors de son pays.

Donc, ce marathonien auteur d’un chrono de 2h20’ a vite bifurqué vers les Comrades, considérée à cette époque « Comme nos Jeux Olympiques à nous, puisque nous n’avions pas le droit de nous confronter au reste du monde » : nous avait déclaré Bruce Fordyce, 9 fois vainqueurs de cette épreuve mythique de 89 km, reliant Pietermaritzburg à Durban et réunissant près de 16000 participants. Alors que ce dernier rêvait de réussir la passe de 10, en l’an 91 Nick Bester a mis fin à son règne et précipité la fin de la carrière de Bruce, qui mène actuellement au sein du Team Nedbank et via la course à pied des actions humanitaires en direction des jeunes des townships.

Fort de cet unique triomphe à cette grand-messe, Nick a ensuite décroché son billet pour les mondiaux 93 des 100 km, organisés à Torhout, où il a pris la 5e en 6h41’56’’. Pour mémoire le Russe Konstantin Santalov l’avait emporté en 6h26’26’ et Denis Gack, premier français en 6h49’ s’était hissé au 11e rang.

A maintenant 65 ans, il tient à cœur à Mr Bester d’œuvrer au rayonnement de l’athlétisme « Springbok ». Voilà pourquoi dans l’optique des Templiers, il souhaite collaborer avec sa fédération, à dessein de présenter « L’équipe la plus compétitive possible, qui rassemblera les meilleurs » : nous a-t-il assuré avec ferveur et conviction. Enfin, éventuellement rien ne lui ferait plus plaisir que de retrouver sur les Causses, l’Ecossaise Ellie Greenwood, première des Comrades 2014 et championne du monde des 100 km, qui rêve elle aussi de fouler ce parcours de rêve, ainsi que le qualifie Nuria Picas.

> Texte : Christophe Rochotte